NATHALIE PIÉGAY

Nathalie Piégay, ancienne élève de l’École normale supérieure, est agrégée de lettres modernes. Elle enseigne la littérature française moderne et contemporaine à l'Université de Genève depuis 2015. Elle est spécialiste de Louis Aragon (sur lequel elle a publié de nombreux livres et articles), de Claude Simon et de Robert Pinget. Elle a publié Une femme invisible (Éditions du Rocher, 2018). Ce récit sur la mère d'Aragon, Marguerite Toucas-Massillon, a été largement salué par la critique.

 
N-Piegay:La petite ceinture.jpg

LA PETITE CEINTURE, Éditions du Rocher, Janvier 2020

Fraîchement divorcée et meurtrie par sa séparation, Adrienne vient de s'installer seule dans une maison près de Fontainebleau. François, violoncelliste, vit au Havre avec ses enfants. Après leur première rencontre au hasard d'une soirée parisienne, ils se reverront. Ils le savent.

Au fil de rendez-vous amoureux, réglés comme un rituel autour de la Petite Ceinture, ce chemin de fer désaffecté qui fait le tour de Paris, les amants remontent dans le passé de la ville comme dans leur propre mémoire.

Au terme de ces rencontres où s'invitent des fragments urbains oubliés, Adrienne et François pourront se quitter sans douleur. Dans ce roman d'une passion éphémère qui prend les accents d'un duo musical, Nathalie Piégay interroge l'ambivalence du couple, cruel et libérateur.