MÉLANIE CHAPPUIS

Mélanie Chappuis est écrivaine, journaliste et chroniqueuse. Née à Bonn, elle a passé son enfance entre l’Amérique latine et l’Afrique de l’Ouest. Elle réside actuellement à Genève. Elle est l’auteur de six romans, deux recueils de nouvelles et deux recueils de chroniques :

 

Frida, 2008, Bernard Campiche éditeur

Des Baisers froids comme la lune, 2010, Bernard Campiche éditeur

Maculée conception, 2013, Éditions Luce Wilquin

Dans la tête de…, 2014, Éditions Luce Wilquin

L’empreinte amoureuse, 2015, Éditions L’âge d’homme

Dans la tête de…, tome 2, 2015, Éditions L’âge d’hommē

Un thé avec mes chères fantômes, 2016, Éditions Encre Fraîche

Femmes amoureuses, monologues, 2017, pièce de théâtre, autoéditée

Ô vous, sœurs humaines, 2017, Éditions Slatkine & Cie

La Pythie, 2018, Éditions Slatkine

Exils, suivis de Femmes amoureuses, mars 2020, Éditions BSN Press

Après la vague, pièce de théâtre, à paraître en septembre 2020 aux Éditions BSN Press.

 

Photo © Anne Bichsel

EXILS, Éditions BSN Press, 2020

Il est des exils qui font la une de l’actualité. Des drames auxquels nous assistons en direct. Il est des exils qui ont bouleversé l’histoire, qui laissent leur empreinte à jamais. Il est aussi des éloignements plus intimes. Cette place à trouver, entre le lieu de ses origines et celui où l’on réside. Cette terre dans laquelle s’enraciner, ou cette patrie à rejoindre. Il y a hommes et des femmes comme des territoires, et des exils amoureux. Chacun d’entre nous abrite en lui sa part d’ailleurs.
Ce texte a été crée pour la première fois le 20 novembre 2018 au Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, pendant le festival « Écrire Pour Contre Avec » de la Maison de Rousseau et de la Littérature (MRL). Sur scène, l’auteur compositeur et interprète Jérémie Kisling accompagne Mélanie Chappuis avec des chansons imaginées pour ces monologues.

La-pythie.jpeg

LA PYTHIE,

Éditions Slatkine, 2018

« Elle vient de décider qu’à l’âge adulte, c’est à sa grand-mère qu’elle ressemblera. Mais la vie a plus d’imagination que les petites filles. »

À l’âge de 22 ans, dans les bras de Jérôme, Adèle Meurice entrevoit les circonstances exactes de l’accident: son amour est renversé par une voiture et meurt dans l’ambulance. La prophétie se réalise point par point. Dévastée par cette prémonition, Adèle a ensuite à plusieurs reprises la confirmation qu’elle possède le don d’entrevoir le pire dans des circonstances extatiques. Pourquoi l’orgasme lui montre-t-il l’autre dans son dernier instant ? D’où vient cette malédiction ? Une quête identitaire autour du plaisir, de la mémoire et de la transmission.