marc-voltenauer_festival-du-lac_geneve.j

MARC VOLTENHAUER

 

Né en 1973 à Genève, d’un père allemand et d’une mère suédoise. Après des études de théologie, il réoriente sa carrière vers la banque puis l’industrie pharmaceutique et écrit son premier roman, Le Dragon du Muveran (2016), qui a obtenu le Prix SPG au Salon du livre de Genève. Ce « polar nordique au coeur des Alpes vaudoises » remporte immédiatement un immense succès. Il publie ensuite Qui a tué Heidi ? (2017, Prix Nouvelles Voix du Polar), L’Aigle de sang (2019), et Les Protégés de sainte Kinga (2020) chez Slatkine & Cie puis chez Pocket.

 
M- Voltenauer-Les protétés de Sainte Kin

LES PROTEGÉS DE SAINTE KINGA, Slatkine & Cie, septembre 2020

« Saler sa propre vie était une exhortation à être en paix avec soi-même et avec les autres. Saler sa vie signifiait s’élever contre toute forme d’injustice, de discrimination et d’intolérance. Saler sa vie, c’était mettre au coeur de son existence une exigence morale d’amour qui dépasse frontières et différences. Pourtant, ils étaient allés trop loin. »

Le 16 mai 1826, Aaron Salzberg descend d’une diligence sur la place de Bex. Il a quitté sa Pologne natale pour travailler dans les mines de sel qui font la notoriété de la petite ville suisse. Son exil dans les Alpes vaudoises va tourner à la tragédie.

Près de deux siècles plus tard, l’inspecteur Andreas Auer est appelé en urgence : un homme, déguisé en Charlot, retient des otages dans la mine. Parmi eux, les élèves d’une classe de l’enseignement secondaire. Le compte à rebours commence.

Après le succès de ses trois premiers polars, Le Dragon du Muveran, Qui a tué Heidi ? et L’Aigle de sang, publiés chez Slatkine & Cie et repris en poche chez Pocket, Marc Voltenauer est de retour avec une nouvelle enquête de l’inspecteur Andreas Auer.