CASTILLON Claire

festival-du-lac_pierre-assouline.jpg

CLAIRE CASTILLON Après des études littéraires, Claire Castillon publie son premier livre, Le Grenier, suivi de Je prends racine un an plus tard. Depuis, elle écrit de nombreux ouvrages pour adultes et pour la jeunesse. Tous les matins depuis hier (2013) est son premier roman jeunesse. Elle aime beaucoup le silence et les grands espaces. Quand elle ne gravit pas une montagne, elle vit en lisière de forêt et promène son chien aux oreilles aussi longues que celles de Dumbo. C'est peut- être cette bizarrerie qu'elle aime le plus chez lui. Ses personnages aussi ont des différences. Une jambe trop courte, un cœur trop gros, une âme fendue. Claire Castillon aime les inviter à se réfugier dans ses romans. Quand elle n'écrit pas, elle note les mots d'enfant de sa fille. On ne sait jamais, ils pourraient un jour lui servir de titre !
Son œuvre est à présent traduite en de nombreuses langues

© JF Paga

festival-du-lac_Musclée_Alix-Laine_

Dans la tête d'une enfant sous l'emprise d'un pédophile: un roman vertigineux et cru, porté par le talent magistral de Claire Castillon.

«Tu es fermée comme une outre, me dit maman. Toute floue, Lili. Et puis fuyante. Il se passe quelque chose, dis-moi. On t'a fait un sale coup? Je peux t'aider? Je te dépose au collège?» Outre noire. Peinture. Soulages. Cours d'art plastique avec Mme Peynat en salle 2B. Concentre-toi, Lili. Trouve la solution. Il y a toujours une voie de réchappe. Les mamans savent, à peu près. D'instinct, elles devinent. À peu près. La mienne sait que dans sa fille quelque chose ne marche plus."