CATHY GALLIEGUE

Après une carrière dans l’industrie pharmaceutique en Suisse, Cathy Galliègue est partie vivre en Guyane où elle a animé pendant une saison une émission quotidienne littéraire sur la chaîne Guyane 1re et où elle se consacre désormais à l’écriture. Son roman La nuit je mens (Albin Michel, 2017) qui a remporté un succès d’estime, a été sélectionné pour le Prix Senghor 2018.

 

 ©Francesco Gattoni

Galliegue-Cathy-Et-boire-ma-vie.jpeg

ET BOIRE MA VIE JUSQU’A L’OUBLI, Emmanuelle Collas, Octobre 2018

Betty s’efforce de vivre mais, à la nuit tombée, elle se cache et boit pour oublier la mort de son mari, Simon, et pour se souvenir de sa mère. Elle s’abrutit et s’effondre. Dans sa quête de la vérité, les images reviennent peu à peu. Des clichés tendres de l’enfance, une mère trop belle pour être vraie, des souliers rouges… et cette question lancinante : « Elle est où, maman ? » Cathy Galliègue aborde dans Et boire ma vie jusqu’à l’oubli un sujet tabou, celui de l’alcoolisme féminin, et nous offre un roman sans filtre sur la mémoire et le deuil, un diamant brut plein d’humanité et d’espoir.