Galliegue-Cathy.jpeg

CATHY GALLIEGUE

Après une carrière dans l’industrie pharmaceutique en Suisse, Cathy Galliègue est partie vivre en Guyane où elle a animé pendant une saison une émission quotidienne littéraire sur la chaîne Guyane 1re et où elle se consacre désormais à l’écriture. Son roman La nuit je mens (Albin Michel, 2017) qui a remporté un succès d’estime, a été sélectionné pour le Prix Senghor 2018.

Après Et boire ma vie jusqu'à l'oubli (Éditions Emmanuelle Collas, 2018) elle publie Contre Nature (Seuil 2020). Dans ce dernier roman, elle brosse trois portraits contrastés de femmes en milieu carcéral. 

 ©Francesco Gattoni

 
C. Galliègue Contre-nature.jpg

CONTRE NATURE, Seuil, octobre 2020

Trois femmes sont incarcérées dans la même prison. C'est là, dans la bibliothèque du centre pénitentiaire, que Pascale, Vanessa et Leïla se rencontrent. Captives de leur condition humaine et des préjugés, elles ont chacune une manière différente de vivre leur détention. Il y a celle qui se pose en redresseuse de torts, celle qui voudrait faire oublier le sort réservé à ses bébés, celle qui imagine que les livres les sauveront toutes les trois. Sensibiliser Vanessa à la lecture et vaincre les réticences de Pascale, tels sont les défis que se lance Lelia. Alors qu'elles n'ont rien en commun, qu'elles ne cherchent pas l'amitié, la pratique cathartique de l'écriture va leur donner l'occasion d'établir une relation, d'évoquer la violence qui les a conduites à l'enfermement.