MEYER Shmuel T

festival-du-lac_pierre-assouline.jpg

De Paris à Lausanne, de Londres à Florence, de Jérusalem à Genève, Shmuel T. Meyer se décrit comme « le produit du nomadisme investigateur des Trente Glorieuses ». Il est l’auteur de deux romans chez Gallimard et Safran et de poésies publiées aux éditions Caractères (Paris) et Éditart (Genève) ainsi que de quatre recueils de nouvelles publiés chez Gallimard et Metropolis. Kibboutznik, journaliste et traducteur, il vit aujourd’hui entre Paris, Tel-Aviv et Genève (Ah j’oubliais l’effarante beauté des lieux, Metropolis, 2013, est un véritable hymne à la ville de son coeur).Et la guerre et finie, sa trilogie publiée aux éditions Métropolis, a été distinguée par le Prix Goncourt de la nouvelle.

festival-du-lac_Musclée_Alix-Laine_

ET LA GUERRE EST FINIE…Métropolis, mars 2021
Les Grands Express Européens, Kibboutz et The Great American Disaster. Trois recueils de nouvelles, trois continents dans ce livre-coffret d'une même itinérance, d'une même errance au travers des ruines d'un monde dévasté par les guerres. L'oeil incrédule parfois mais la vision toujours percutante. Et dans une langue poétique, tranchante et lucide. Après les guerres de 40, de l'indépendance d'Israël ou de Corée, les personnages que l'on croise au fil des pages, certains que l'on retrouve de nouvelles en nouvelles, d'autres qui disparaissent dans la brume d'une existence désaffectée, nous font entrevoir combien, après les guerres, il y en a d'autres encore, intérieures et secrètes et bien plus pernicieuses. Trois recueils qui parlent la même langue. Poétique, tranchante et lucide. La langue de l'exil.